Changements à communiquer

Changement d’adresse, de nom, de compte bancaire,...

Merci de nous le communiquer ici ou par mail

 

Départ d'un collaborateur

Veuillez nous annoncer la fin d’activité des salariés bénéficiaires d’allocations familiales dès que celle-ci est connue afin d’éviter des demandes de remboursement. Vous pouvez le faire par la liste d’allocataires, mail, téléphone ou courrier .

Vous devez nous aviser de la date de fin d'activité, et faire une demande d'allocations familiales auprès de la caisse de votre nouvel employeur.

L’employé a l’obligation d’informer sa caisse d’allocations familiales de toute modification de circonstances pouvant avoir une incidence sur son droit. S’il ne le fait pas, les montants touchés à tort devront être restitués

Oui, car l’ayant-droit prioritaire est susceptible de changer. Il se peut que ce ne soit pas à la même caisse de les verser.

L’employé a l’obligation d’informer la caisse d’allocations familiales de toute modification de circonstances pouvant avoir une incidence sur son droit. S’il ne le fait pas, les montants touchés à tort devront être restitués

Oui, pendant trois mois mais seulement si vous reprenez l’activité auprès du même employeur.

Oui absolument, afin que des allocations familiales ne soient pas versées à tort au-delà de la fin d'activité.

Vous pouvez le faire soit par téléphone, courrier ou mail.

Votre employé doit remplir le formulaire de demande d'allocations familiales et vous devez l'attester avant de nous le retourner avec les pièces justificatives demandées.

Les allocations familiales sont-elles versées par l'employeur ou par la caisse ?

C'est à vous de décider. Vous pouvez changer de système pour la fin d'une année (A ou B).

Le mois en cours + 3 mois.

Si vous ne reprenez pas votre activité pour un minimum de CHF 592.-/mois, votre droit s’arrête. Ce sera à l’autre parent de faire la demande auprès de la caisse de son employeur. S’il n’a pas d’activité, c’est une demande d'allocations familiales comme personne sans activité lucrative à compléter auprès de la caisse de compensation du canton du Valais (formulaire)

Exemple : début de l’incapacité à 100% le 20 juin, droit jusqu’au 30 septembre

Oui, si votre employeur continue de vous verser un salaire soumis à cotisations de plus de CHF 592.-/mois.

Si ce n'est pas le cas et que l'autre parent travaille, c'est à celui-ci de faire une demande d'allocations familiales auprès de la caisse de son employeur.

Si l'autre parent ne travaille pas ou n'atteint pas le salaire minimum soumis AVS de CHF 592.-/mois, une demande d'allocations familiales pour personne sans activité lucrative doit être complétée auprès de la caisse de compensation du canton du Valais (uniquement si vous n'avez pas atteint l'âge légal AVS).