Qui a droit aux allocations ?

C'est très simple......voici comment s'en sortir si

Vous êtes marié(e) et

  • les 2 parents travaillent en Valais ? Le parent qui touche le salaire le plus élevé doit faire la demande auprès de la caisse de son employeur
  • les 2 parents travaillent en Valais mais 1 des deux exerce une activité salariée et l’autre une activité indépendante ? le parent qui exerce l’activité salariée est prioritaire
  • les 2 parents exercent une activité indépendante en Valais ?  le revenu le plus élevé est prioritaire
  • l’un des parents exerce une activité en Valais et l’autre hors canton ?  celui qui exerce l’activité sur le canton de domicile de l’enfant est prioritaire. Si les allocations sont moins élevées sur un canton, l’autre parent peut faire une demande à sa caisse pour obtenir la différence (montant des différents cantons)

 

Vous n’êtes pas marié(e), célibataire et

  • vous avez l’autorité parentale conjointe sur les enfants ? la situation est la même que pour un couple marié
  • vous n’avez pas l’autorité parentale conjointe sur les enfants ? la personne qui la détient ainsi que la garde doit faire la demande prioritairement. Si elle n’exerce pas d’activité, alors l’autre parent peut faire la demande
  • la personne prioritaire touche des allocations d’un autre canton moins élevées qu'en Valais ? l’autre parent qui travaille en Valais peut faire une demande pour le complément (montant des différents cantons)

Vous êtes séparé(e) ou divorcé(e) alors

  • le parent qui a la garde de l’enfant est prioritaire pour recevoir les allocations par son activité ; s’il ne travaille pas, c’est à l’autre parent d’en faire la demande
  • en cas de garde conjointe, la situation est la même que pour un couple marié

 

Si la personne prioritaire touche des allocations d’un autre canton moins élevées qu'en Valais l’autre parent qui travaille en Valais peut faire une demande pour le complément (montant des différents cantons)

Article Lafam 7.1

Le revenu minimum pour toucher les allocations familiales est de CHF 592.- par mois, soit CHF 7’110.- par année (brut AVS). Il sera cumulé si vous avez plusieurs activités.

Auprès de la caisse de votre employeur, ou si vous êtes indépendant, auprès de votre caisse AVS.

S'il s'agit de notre caisse cliquez sur la page des formulaires.

Le droit est donné selon l’ordre de priorité suivant :

  1. A celui qui exerce une activité salariée ou indépendante
  2. A la personne qui détient l'autorité parentale ou qui la détenait jusqu'à la majorité de l'enfant
  3. A la personne chez qui l'enfant vit la plupart du temps ou vivait jusqu'à sa majorité
  4. A la personne à laquelle est applicable le régime d'allocations familiales du canton de domicile de l'enfant
  5. A la personne dont le revenu soumis à l'AVS et provenant d'une activité lucrative dépendante est le plus élevé
  6. A la personne dont le revenu soumis à l'AVS et provenant d'une activité lucrative indépendante est le plus élevé.

Lorsque les deux parents exercent une activité lucrative, les allocations familiales sont versées à la personne prioritaire. Si le second parent travaille dans un autre canton où les allocations familiales prévues par la loi sont plus élevées, il a droit de percevoir la différence.

Quels montants dans les autres cantons ?

Art. 7.1 LAFam

  • Allocation pour enfant CHF 275.- / CHF 375.-

allocation versée pour chacun des deux premiers enfants / allocation versée dès le troisième enfant

  • Allocation de formation professionnelle CHF 425.- / CHF 525.-

allocation versée pour chacun des deux premiers enfants / allocation versée dès le troisième enfant

  • Allocation de naissance et d’adoption CHF 2000.- / CHF 3000.-

allocation de naissance et d’adoption par enfant / allocation de naissance et d’adoption multiple